TAQAWAN

by Claire LABALETTE

TAQAWAN - Éric Plamondon

Taqawan, Eric Plamondon

Mon pitch

Le 11 juin 1981, Océane a 15 ans. C’est une amérindienne, elle fait partie des indiens “Mig’maq”.
Tous les jours, elle prend l’autobus pour rentrer de l’école et rejoindre sa réserve.
Mais aujourd’hui, Océane se retrouve au milieu d’un conflit sanglant que l’on a appelé la « guerre du saumon ».
Elle réussit à échapper à un barrage de police mais l’armée a envahi son village et a arrêté son père.
Les autorités québécoises interdisent à ces autochtones de continuer à pêcher dans la rivière Restigouche.
Interdiction, que trois cents hommes de la sûreté du Québec feront respecter par n’importe quel moyen.

Mon avis

Taqawan est le nom du saumon qui revient dans l’eau douce, après avoir passé un moment dans la mer.
Mais Taqawan c’est aussi le nom du roman en lice pour le prix Audiolib 2021.

Faisant partie du jury cette année, j’ai surmonté mon appréhension à cette lecture qui ne m’attirait pas vraiment, voire me faisait peur.
Pourtant, ce livre a rencontré un succès fou lors de sa sortie en 2018 et a remporté plusieurs prix.
Malheureusement, mon a priori s’est révélé fondé et j’ai un avis mitigé sur ce roman.

Autant j’ai pu être touchée par le destin tragique réservé à ces indiens, autant j’ai trouvé le roman confus par moment.
Certains détails sur les poissons, la pêche… ont eu raison de ma concentration. Heureusement que les chapitres courts donnent un bon rythme à ce roman.

Éric Plamondon, né au Québec, fait dans son livre une critique de cette province canadienne, criante de vérité.
Dans ce roman noir, il est question de violence, d’inégalité, de lutte…
Autant de sujets qui pourront intéresser la plupart des lecteurs/auditeurs.

La version audio a été enregistrée par François-Éric Gendron pour Audiolib.
Il est un acteur de théâtre, de cinéma, de télévision mais aussi un grand nom du doublage. J’ai énormément apprécié son jeu d’acteur et son accent québécois.
Grâce à son talent, j’ai passé tout de même un moment agréable et ce n’était pas gagné (je m’y suis reprise à deux fois).
Alors, je vous invite à être curieux et à découvrir Taqawan, vous me donnerez votre avis.

Pour la petite histoire : 1981 est aussi l’année de la découverte de la jeune Céline Dion.

 

Je vous invite à découvrir mon blog littéraire dans son intégralité et échangeons nos avis.

Et si on écoutait un extrait de ce livre en version Audiolib ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
0 comment
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x