2021

by Claire LABALETTE

🏆PRIX AUDIOLIB 2021🏆Lu par Benjamin Jungers

Mon pitch :

James McEvoy est chroniqueur judiciaire.
Son frère jumeau, inspecteur de police, est décédé d’une balle dans la bouche.
C’est donc tout naturellement qu’il veut lui rendre hommage en lui écrivant un article.
Il va donc mener son enquête sur la mort de son frère et son, soi-disant, suicide.

Mon avis :

Tout d’abord, je suis obligée de vous dire que j’ai dû abandonner mon écoute de ce titre.

Après avoir attendu plusieurs heures, je me suis rendue à l’évidence que ce roman n’était pas pour moi. Je me suis ennuyée.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, du coup, je ne sais pas ce qui ne m’a pas convaincue. Est-ce l’écriture ou la narration ?

Ce qui est certains, c’est que je ne pourrais pas vous le recommander.

Désolée pour les aficionados que je sais nombreux, mais parfois ça ne matche pas.

En revanche, ne voulant pas rester sur une déception concernant cet auteur, je pense tenter de lire la série qui a fait sa renommée : Harry Bosch.

 

 

Mon pitch :

Avec ce livre, Valérie Lamour et Dr Olivier Madelrieux nous expliquent comment mieux vivre en créant son bouclier immunitaire en fonction de son groupe sanguin, mais aussi tellement d’autres choses.

Dans la première partie de ce livre on s’interroge sur nos choix de vie.

Quel impact a la nourriture, l’eau du robinet, les vitamines D, la propolis, le lait de vache, la pollution… sur notre corps ? Toutes ces choses du quotidien ont des conséquences sur notre santé, malheureusement peu de personnes en tiennent compte.

Que pensez de l’utilisation du micro-ondes, du barbecue, ou de la poêle ?

Ou encore, faut-il jeûner ?

Dans la seconde partie, les auteurs s’intéressent plus particulièrement aux groupes sanguins et à ce que l’on devrait faire en fonction de celui-ci.

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout ! ».

Mon avis :
En lisant ce livre que les éditions Flammarion m’ont envoyé (un grand merci) je me suis rendu compte que je n’étais pas certaine de mon groupe sanguin… Deux différents à deux périodes de ma vie !

Du coup, j’ai lu attentivement tous les conseils.

C’est un livre à conserver sur sa table de nuit et à consulter régulièrement.

sale bourge, Nicolas Rodier
Mon pitch :

Ce roman est fort, très fort. En commençant par la fin, on apprend que Pierre est condamné pour violences conjugales, il est allé « trop loin ».
Tout le long du roman, on remonte l’histoire de ce garçon.
Il est l’ainé d’une famille nombreuse de la bourgeoisie versaillaise.
C’est une famille violente, mal aimante et tellement nocive, tout ceci dans un milieu dit « privilégié ».
La vie de Pierre est difficile et le rend dur.

Qui est coupable, qui est victime ? La violence fait-elle partie de l’ADN, est-elle héréditaire ?

 
Mon avis :

Ce premier roman magnifique amène forcément au questionnement.
J’ai adoré le style, les chapitres sont courts, violents, choquants mais indispensables pour mieux comprendre.
J’ai pris des uppercuts par Nicolas Rodier pendant 224 pages et je n’ai qu’un mot, merci !

en attendant Bojangles, ingrid chabbert, carole maurel
Mon pitch :

Un couple et leur fils nagent dans le bonheur, en compagnie de Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique adopté par la mère. Cependant, imprévisible et extravagante, cette dernière entraînera malgré elle sa famille dans un dangereux tourbillon, que tenteront d’éviter père et fils.

Mon avis :

Une adaptation formidable en roman graphique
de ce fabuleux livre d’Olivier Bourdeaut.
C’est une vraie réussite.
Merci à Ingrid Chabbert et à Carole Maurel.
Et un énorme merci à Olivier Bourdeaut.

Cette histoire sera à jamais gravée dans ma mémoire.