ET QUE NE DURENT QUE …

by Claire LABALETTE

et que ne durent que les bons moments - Virginie Grimaldi

Et que ne durent que les bons moment, Virginie Grimaldi

Mon pitch

Depuis son divorce, Élise élève seule ses enfants.
Le jour où Thomas s’installe à Paris et Charline en Angleterre, Élise se retrouve seule avec son chien Édouard. Elle a tout juste cinquante ans.
Même si elle comprend qu’ils sont en âge de prendre leur indépendance, elle subit la situation.
Élise vit difficilement ce cap, mais elle en profite pour s’ouvrir aux autres.

Lili, elle, vient d’accoucher bien avant le terme. Son bébé est en néonatalogie.
Elle est désemparée, mais elle tient debout pour ce petit bout de chou qu’elle aime déjà tellement.
Elle apprend de cette situation jour après jour et aussi beaucoup des autres.

Toutes deux sont à un tournant de leur vie, mais comment vont-elles gérer ces situations ?

Mon avis

J’avais décidé de passer mon tour sur cette lecture.
Non pas que je boude Virginie Grimaldi, mais ma Pile À Lire (PAL) déborde et je dois donc faire des choix.
Je l’ai acheté pour la bibliothèque que j’anime à mon travail car je savais que ce serait une valeur sûre. Les avis dithyrambiques de mes collègues m’ont poussé à le dévorer !

Ce roman parle de l’amour maternel, mais l’auteure n’oublie pas les papas.
Il aborde aussi les belles rencontres, les soignants extraordinaires, le besoin de donner et parfois de recevoir.

J’ai adoré cette lecture et heureusement que je ne suis pas passée à côté. Ça aurait vraiment été dommage.
J’ai vécu un véritable ascenseur émotionnel, mais sans tomber dans le pathos. Je me suis vue à plusieurs moments de ma vie.
J’imagine que le départ des enfants de la maison sera aussi une autre étape…

Les personnages sont touchants, ils sont tellement réalistes. On est dans la vraie vie.
Et que dire des SMS d’Élise à ses enfants…Je vous laisse découvrir !

Pour la petite histoire :
À la lecture des remerciements (qui, comme je vous l’ai déjà dit, sont pour moi aussi importants que le livre en lui-même) on apprend que ce roman n’était pas prévu, mais l’auteure a connu la réanimation néonatale.
Son dernier fils lui a « soufflé » ce roman.

Ce livre lui a permis de remercier le corps médical et toutes ces « rencontres éphémères indélébiles », sans jamais oublier son grand enfant qui veille à jamais sur ses deux petits frères.

Je suis curieuse : quel est votre roman préféré de Virginie Grimaldi ?

Je vous invite à parcourir mon blog littéraire et échangeons !

Et si on regardait une vidéo de cette auteure sur son livre ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
0 comment
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x