LE CONSENTEMENT

by Claire LABALETTE

LE CONSENTEMENT - VANESSA SPRINGORA

Mon pitch

Vanessa Springora, dans ce livre témoignage, nous raconte son histoire.
Dans les années 80, V, dont les parents sont divorcés, est élevée par sa mère. Elle est en manque de repère paternel.
Lors d’un dîner, alors qu’elle a 13 ans, V rencontre G, un écrivain de 50 ans dont elle ne sait rien de la réputation.
Il lui écrit et lui livre avec des mots tout son amour. Elle devient quelqu’un à qui on s’intéresse.

Elle tombe dans le piège très rapidement de l’Amour interdit, de l’Amour toxique.

Comment cette enfant qui a besoin d’amour et de reconnaissance va-t-elle se sortir de cette relation interdite et nocive ?

Mon avis

Après l’avoir lu à sa sortie, je viens de l’écouter en audio car il est en lice pour le prix audiolib 2021. Quelle performance de Guila Clara Kessous ! Qu’elle soit V. ou G. nous sommes pendus à ses lèvres. Nous vivons cette immonde relation avec l’auteure et la narratrice. Cette voix m’a bouleversée, j’avais peur pour cette enfant et la haine me submergeait.

C’est une autobiographie magnifique et courageuse sur la relation destructrice de l’auteure et de cet écrivain prédateur d’enfants.
V. se retrouve piégée par la séduction d’un homme de cinquante ans, un écrivain apprécié de sa génération et pédophile notoire.
V. a l’impression d’être l’élue, qu’on s’occupe d’elle, enfin.

Le thème principal de ce livre est le consentement.
Mais, qu’est-ce que le consentement à cet âge-là ?
Est-on assez mûre à 13, 14 ans pour prendre le recul nécessaire et savoir ce qui est bon pour soi, ce qui est Normal ?
Comment, à cet âge, comprend-on qu’on est victime d’un pédophile ?
Sans tomber dans le vulgaire, ni le pathos, ce livre est extrêmement émouvant.
Vanessa Springora nous touche avec ses mots choisis, ses blessures encore ouvertes à ce jour. Elle restera d’ailleurs pendant de nombreuses années « un jouet cassé ».
Elle a construit sa vie avec cette histoire en elle, sans jamais oublier tout le mal qu’elle a subi. C’est le récit d’une emprise, d’une expérience à jamais gravée dans la peau de V.

Pour la petite histoire : la sortie de ce roman a éclaboussé le monde littéraire et les médias en général. Tous ceux qui n’avaient rien dit.
Vanessa Springora a donné la possibilité à d’autres de s’exprimer.
Elle a donné du courage aux femmes comme vient de le faire Camille Kouchner.
La parole est maintenant ouverte.

Je vous invite à découvrir mon blog littéraire dans son intégralité et échangeons nos avis.

Et si on regardait une vidéo de la Grande Librairie avec cette auteure sur son livre ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
0 comment
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x