CE QU’IL FAUT DE NUIT

by Claire LABALETTE
0 comment

CE QU'IL FAUT DE NUIT - LAURENT PETITMANGIN

Mon pitch

Le narrateur élève seul ses deux garçons, Fus et Gillou, après le décès de son épouse d’une longue maladie.
Ce papa, employé de la SNCF, de gauche, vit dans une petite ville de Lorraine où la classe ouvrière ne trouve plus sa place.
Son quotidien tourne autour de son travail, de ses enfants, du foot et du militantisme, même si son rôle dans celui-ci s’amenuise.
C’est un homme croyant en de « vraies valeurs ».

Son fils ainé Fus s’occupe depuis toujours de son petit frère. Il prend un peu la place de la « moman » disparue.
Ce garçon a dû grandir vite et prendre un rôle qui n’était pas le sien.
Il abandonne rapidement les études et s’entoure de personnes douteuses.
Il devient terne, mutique et perd son sens de l’humour.

Pendant ce temps-là Gillou, avec l’aide d’un ami de son frère, se plonge à corps perdu dans les études.
Il est le dernier espoir de son père.

Ses garçons deviennent des hommes mais restent toujours ses enfants.
Alors comment, ce père, va-t-il les accompagner dans leurs vies pas toujours simples ?

Mon avis

Un premier roman de Laurent Petitmangin court, engagé et bouleversant.
Je suis restée scotchée à mon livre, à mes émotions, à la vie éprouvante de cette famille et aux coups du destin.
Que de questions posées sur la Vie et son intérêt de la vivre et de la partager.

Pour rien au monde je ne vous dévoilerai la fin, mais waouhhh que ce travail est remarquable !
Car oui, c’est une étude sur la place de l’Éducation des jeunes, du rôle des parents et de l’école, de l’avenir d’une certaine jeunesse… Une merveilleuse étude sociologique.

La honte, la déception, le déshonneur, les faits divers, l’amour filial et la résilience sont au cœur de ce roman.
« Ce qu’il faut de nuit » aurait tout aussi bien pu s’appeler « Ce qu’il faut d’amour », car quel amour de cette région, de cette famille et de la vie, se dégage de ce livre.

Pour la petite histoire :
Laurent Petitmangin est né en 1965 en Lorraine au sein d’une famille de cheminots. Il passe ses vingt premières années à Metz, puis quitte sa ville natale pour poursuivre des études supérieures à Lyon. Il rentre chez Air France, société pour laquelle il travaille encore aujourd’hui. Grand lecteur, il écrit depuis une dizaine d’années. Ce qu’il faut de nuit est son premier roman.

L’avez-vous lu ? Il vous tente ?
Je ne peux que vous le conseiller.

Je vous invite à découvrir mon blog littéraire dans son intégralité et échangeons nos avis.

Et si on regardait une vidéo de la librairie mollat  sur ce livre ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
0 comment
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x